Le 5ème anniversaire du décès de J.M.Becker - adjoint de Louis Souvet à la mairie pendant 18 ans - nous invite à nous souvenir de tout ce qu’il a réalisé à Montbéliard avec l’équipe en place pour développer la ville et la rendre attractive: le quartier Velotte en cœur de ville, le Pré-la-Rose admiré de tous, la belle place des Hexagones, le début des pistes cyclables…

Il avait d’autres très beaux projets de développement : le quartier des Blancheries pour attirer de nouveaux habitants et l’ile en mouvement – parc scientifique et technique- qui avec 150 000 visiteurs prévus par an, aurait permis un développement touristique de la ville.
Deux projets-phare qui auraient permis à Montbéliard d’évoluer et de se tourner concrètement vers l’avenir. Ses projets ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes ; les Blancheries seront dominés par un parking monumental occupant la plus belle place de ce nouveau quartier et l’ile en mouvement sera un Pré-la-Rose bis. Ce qui faisait tout l’intérêt et l’attractivité de ces projets a été oublié par manque de vision d’avenir et par l’impossibilité maintenant de la ville de payer des réalisations importantes. En effet, le budget de Montbéliard est exsangue car depuis 2008, tout est dépensé par les élus socialistes en frais de fonctionnement non maitrisés et souvent inutiles. D’autres projets sont décalés dans le temps ; la passerelle, le groupe scolaire de la Prairie, le boulodrome… Il est certain que J.Hélias laissera à ses successeurs le soin d’augmenter les impôts. Triste vision de ce qui attend les Montbéliardais.

Que penserait le docteur Becker d’une telle évolution?