Je partage tout à fait la position de Damien Meslot avec qui je suis en contact à ce sujet. L’Aire Urbaine doit être rattachée à l’Alsace/Lorraine et non pas à la Bourgogne.

Il faut savoir que le Pays de Montbéliard n’a jamais eu de lien avec la Bourgogne ("sauf une courte interruption de la fin du XIIIe siècle jusqu'au début du XIV", comme le précise Wikipedia). Nous avons fait partie du département du haut Rhin jusqu’en 1815 et si on veut remonter plus haut, la frontière de la Bourgogne avec l’Empire Romain Germanique était à ... Bourguignon (entre Mathey et Pont de Roide), justement, ainsi nommé parce qu’il était à la frontière de la Bourgogne. Il reste toujours aujourd’hui "village frontière". De l'agglomération de Montbéliard. L'histoire ne bouscule pas les limites réelles d'une communauté aussi facilement. Bourguignon devra retrouver demain son titre de village frontière de la “grande Bourgogne” qui est souhaitée.
 
Au delà de cet aspect historique, la proximité de nos villes, nos habitudes professionnelles, commerciales et de loisirs, tout nous pousse à nous lier davantage avec Belfort et avec l’Alsace. En pratique, nous sommes à 3€ d’autoroute pour Mulhouse et Strasbourg, contre 8€ pour Besançon, 14€ pour Dijon. Si trop peu de choses nous attirent vers Besançon, rien ne nous lie à Dijon. J’ai d’ailleurs lancé à ce propos, un sondage sur mon blog : plus de 80% des votants souhaitent le rattachement à l’Alsace/Lorraine. Un sondage similaire lancé par la CGPME Belfort-Montbéliard donne également à peu près le même résultat.
Je lis qu’on évoque de nouveau, comme par hasard, le pôle métropolitain Montbéliard-Belfort-Mulhouse, comme pour nous dire : “le rattachement avec la Bourgogne, ce n’est pas si grave que ça, on compensera avec ce pole métropolitain”...  Au delà de la création d’une nouvelle couche administrative supplémentaire contestable (pour compenser la réduction avec le regroupement des régions, je suppose ...), ce nouvel organisme aurait-il par exemple la compétence économique dévolue aux Régions? Je crains que ce ne soit qu’un écran de fumée pour nous anesthésier et nous faire “avaler la pilule” du rattachement à la Bourgogne.

La vérité, c’est que la population locale, rejette ce rattachement prévu à la Bourgogne et veut sceller son avenir à celui de l’Alsace/Lorraine. Un référendum le confirmerait. Je veux bien l’organiser sur Montbéliard avec d’autres villes si cela pouvait aider à faire prendre la décision dans le bon sens. Ce nouveau découpage du territoire est très important, il dessine notre avenir pour très longtemps. Il faut que la décision en soit prise avec beaucoup de sérieux, sans la courte vue des intérêts politiques des partis ou des personnes, mais avec un véritable sens des responsabilités, une vision pour notre avenir acceptée par le plus grand nombre.